Les 20 ans de la Mercedes Classe A: le plus bel age…

En mars 1997, Mercedes présentait au public du salon de l’automobile de Genève un surprenant petit monospace compact qui s’inscrivait dans la continuité du concept Vision A 93 présenté au salon de Francfort en 1993. La Classe A était née…

Mercedes Classe A

Les débuts de la Classe A furent chaotiques. Tout d’abord, ce nouveau modèle se positionnait en entrée de gamme et traction qui plus est!! De quoi faire grincer des dents certains puristes de la marque premium. Ajoutez à cela l’échec du test d’évitement « de l’élan » mené par des journalistes suédois au cours duquel la Classe A termina sur le toit, on peut dire que la petite Allemande ne débutait pas sa carrière sous les meilleurs auspices.

Mercedes Classe A Gris métal

Mais Mercedes apporta rapidement des modifications au châssis et équipa l’auto de l’ESP de série.
L’architecture de la Classe A première génération, également connue sous le nom de code W168, reposait sur une originale plate-forme « sandwich », conçue dans l’idée d’améliorer l’habitabilité et la sécurité passive. Une cavité se trouvant entre l’habitacle et les soubassements, permit à Mercedes de tester des motorisations électriques, y compris à pile à combustible, avec divers prototypes. Batterie et autres éléments pouvaient en effet être installés dans cet espace.

Mercedes Classe A Electrique

Le premier restylage intervint en 2001 et pour l’occasion Mercedes lança une variante légèrement allongée.
De 1997 à 2004, la Mercedes Classe A fut produite à 1,1 million d’exemplaires dans l’usine de Rastatt. La relève fut assurée par la Classe A W169, qui fut également déclinée en deux portes (C169).

Mercedes Classe A intérieur

Aujourd’hui, l’histoire continue avec la troisième génération de Classe A même si le modèle actuel a abandonné la ligne monocorps pour se positionner clairement sur le segment des berlines compactes.

 

Laurent Escoula

Posted in Actualités.