Les 20 ans du SUV de luxe de Mercedes-Benz: la Classe M

C’est le 21 mai 1997, le jour de l’inauguration de l’usine de Tuscaloosa en Alabama (USA), que Mercedes-Benz présentait le premier SUV de la marque devant un parterre de 5000 invités : la Classe M (W163).

Mercedes-Benz Classe M Etude

Pionnière dans cette nouvelle catégorie de 4×4, la Classe M associait le confort et la sécurité d’une voiture particulière Mercedes-Benz aux qualités tout-terrain d’un 4×4, avec en plus, l’habitabilité et la modularité d’un SUV.
On retrouve les prémices de la Classe M lors du salon de Detroit en janvier 1996 quand Mercedes-Benz dévoilait son concept-car AA-Vision. Ce concept-car proposait déjà les principaux arguments de la future Classe M et fut d’ailleurs élu meilleur concept-car du salon (“Best of Show“).
Trois mois plus tard, la AA-Vision faisait son apparition au Salon de Genève où le nom du futur modèle de série fut dévoilé : la Classe M.

Mercedes-Benz Classe M Tout terrain

Dès son lancement au mois de septembre 1997 sur le marché Nord-Américain, la Classe M connu un tel engouement que l’usine connu des difficultés à satisfaire la demande.
Il faudra attendre mars 1998 pour que le modèle débarque sur le vieux continent. La Classe M était alors disponible en deux versions essence: le ML 320 à moteur V6 (218 ch/160 kW) et le ML 230 équipé d’un quatre cylindres (150 ch/110 kW), réservé au seul marché européen. Le top modèle de la gamme, le ML 430 à moteur V8 (270 ch/199 kW) sera lancé en 1998 et couronné un an plus tard par la surpuissante 55 AMG (347 ch / 255 kW). Toujours en 1998, la première motorisation diesel faisait son apparition sur la Classe M avec le ML 270 CDI, équipé d’un 5 cylindres common-rail (163 ch / 120 kW) qui devint rapidement le best-seller de la gamme en Europe.

Mercedes-Benz Classe M Coffre

Un premier face-lift aura lieu en 2001 avec le ML 500 (292 ch / 215 kW) qui remplace le ML 430, et l’arrivée du ML 400 CDI, doté d’un V8 common-rail de 250 ch (184 kW) alors que la production de la version quatre-cylindres ML 230 est arrêtée.
Au total, plus de 570 000 unités de la première génération de la Classe M seront sorties des chaînes de l’usine de Tuscaloosa. Et entre 1999 et 2002, un volume additionnel de 77 100 véhicules ont été produits spécifiquement pour l’Europe à l’usine Magna Steyr de Graz, en Autriche. En 2005, la seconde génération de la Classe M (W 164) sera aussi produite en Alabama, la capacité de production ayant été augmentée pour assurer également la production de la Classe R (W 251) et, pour 2006, celle de la Classe GL (X 164).

Laurent Escoula

Posted in Actualités.