La 300SD: première voiture turbo-diesel produite en série

En 1977, Mercedes-Benz présente la première voiture turbo-diesel produite en série : la 300SD.

Présentée au Salon de Paris de 1972, la Mercedes W116 marque une totale rupture avec la série précédente. Officiellement, ce sera la première série à avoir pris la dénomination de Classe S dans la gamme Mercedes-Benz

Elle abandonne au passage les phares verticaux pour des horizontaux et le pont arrière à articulation centrale pour un essieu oscillant à triangles obliques et compensation de couple de soulèvement au freinage.

Mercedes Benz 300SD

La W116 sera élue voiture de l’année 1973 en version 450 SE grâce notamment à sa conception destinée à protéger au mieux ses occupants avec l’apport d’une cellule centrale renforcée en cas de tonneaux, de zones de déformation progressives avant et arrière, d’une colonne de direction à emboîtement télescopique en cas de choc, d’un capitonnage d’habitacle spécifique rembourré de manière ciblée, de poignées de sécurité, de vitres latérales et de feux de recul à salissure modérée, d’un réservoir à carburant situé dans une zone protégée, et même du système de freinage ABS à partir de 1978 et même des premiers airbags en fin de carrière..

Mercedes Benz 300SD version USA

C’est en 1977 que la Classe S proposera une motorisation turbo-diesel devenant ainsi la première voiture turbo-diesel produite en série et la première berline de gamme supérieure dotée d’un moteur diesel. Cette version sera réservée au marché américain.
Grand succès commercial, la W116 fut retirée du marché fin 1979 pour laisser la place à la W126, non sans avoir été vendue à 478 035 exemplaires.

Laurent ESCOULA

Posted in Actualités.