BRABUS : BOBO BUSCHMANN N’EST PLUS

Le 26 avril est tombée une triste nouvelle : Bodo Buschmann le PDG et fondateur du tuner Brabus est décédé.
Fils d’un concessionnaire Mercedes de la Ruhr, il délaisse ses études d’économie et fonde en 1977 – à 22 ans – son officine. Il utilise l’atelier paternel pour ses premières transformations qui au tout début concernent l’aménageant de systèmes hifi haut de gamme dans des Mercedes.

En 40 ans, il a réussi à édifier rien moins que la plus grosse société de tuning au monde. 80% des travaux de Brabus concernent des Mercedes mais le groupe s’est aussi diversifié en personnalisant via sa filiale Startech les marques Chrysler, Land Rover, Bentley et même Tesla et Bugatti. Brabus est toujours resté indépendant de Mercedes, contrairement au grand rival AMG, absorbé par l’étoile en 1999.

La qualité très poussée de ses travaux lui permet de devenir trois ans plus tard le tuner officiel de smart, propriété de Mercedes. On se souviendra des smart roadster Brabus biturbo et des Mercedes CLS Rocket et consorts qui, avec leur V12 de 700 à 900 chevaux, battirent plusieurs records du monde de vitesse à Nardo.

Boddo Buschmann ne comptait pas ses heures pour mener son business tout en restant un homme facile d’accès, tant avec ses équipes que les journalistes. Il aura aussi contribué à rendre le tuning respectable en créant et dirigeant le syndicat des sociétés de personnalisation en Allemagne. Il nous manquera. Son fils Constantin, jusqu’alors directeur marketing et ventes, reprend les rennes. Le dressage de chevaux made in Bottrop continue…

Michel Tona

Posted in Actualités.