MERCEDES VISION EQ SILVER ARROW

C’est à Pebble Beach en Californie que Mercedes a dévoilé son concept Vision EQ Silver Arrow lors de la Monterey Car Week, qui s’est déroulée du 18 au 26 août 2018. Ce véhicule monoplace est également un hommage à la légendaire W125 de 1937.

Avant la Seconde Guerre Mondiale, les flèches d’argent » dominaient, avec Auto Union, les circuits européens. C’est d’ailleurs au volant d’une W125 de 1937, que Rudolf Caracciola réalisa un record de vitesse sur une version Rekordwagen à 432,7 km/h sur une Autobahn, record qui a tenu jusqu’en 2017 quand l’Agera RS a atteint 447,2 km/h.

« Il y a plus de 80 ans, l’historique Silver Arrows démontrait que Mercedes-Benz était un pionnier en matière de vitesse, notamment grâce à sa forme simplifiée », a déclaré Gorden Wagener, directeur de la conception chez Daimler AG. « Le concept Vision EQ Silver Arrow s’inspire de cet héritage. Destiné à l’accélération et au plaisir de conduire, il incarne le luxe et donne un aperçu de l’avenir de notre conception. En conséquence, le show-car incarne le concept de notre nouveau produit EQ. »

À l’instar de son aïeul, la Vision EQ Silver Arrow est une monoplace s’étirant sur 5,18 m et embarque une motorisation électrique de 750 ch accouplé à une batterie de 80 kWh qui permet d’atteindre une autonomie de 400 km.

Dans l’habitacle, les matériaux nobles tels que le cuir, l’aluminium brossé et le chêne sont omniprésents et contrastent avec un combiné d’instrumentation numérique doté d’un écran panoramique incurvé avec rétroprojection ainsi qu’un écran tactile intégré au volant. Pour qui trouve la bande-son des sportives électriques plutôt fade, Mercedes propose de choisir entre celle d’une Formule et celle d’un V8 AMG.

Résolument à la pointe de la technologie, la Vision EQ Silver Arrow offre une fonction « simulation de course » qui permet de participer à une course virtuelle contre des voitures de course historiques ou actuelles : une piste de course virtuelle vient se superposer à la route réelle via l’écran panoramique. Cerise sur le gâteau, un coach virtuel peut assister le pilote afin d’améliorer ses compétences en distillant de précieuses instructions pendant la course.

Laurent Escoula
Photos : Mercedes-Benz

Posted in Actualités.