C’est à Emma, 20 ans, que nous avons confié la mission de réaliser les premiers tours de roues de la 600 SL «sauvée» par Étoiles Passion depuis près de deux ans, maintenant. Pourquoi ce choix ? D’une part parce qu’elle lui plaît beaucoup. Et d’autre part parce que cette Mercedes rare est aussi accessible à une jeune conductrice qu’à un automobiliste plus aguerri.

Par Emma Dornier

" CHIC, FACILE, ENVOÛTANTE "

Bon, nous vous en parlons depuis le début de l’année et elle est désormais au point. La 600 SL d’Étoiles Passion roule presque quotidiennement et, chaque jour, nous réalisons à quel point cette auto est exceptionnelle et… méconnue. Certes, chaque fois que nous croisons ou trouvons des propriétaires de 600 SL, leur enthousiasme nous paraît démesuré. Pourtant, c’est ainsi : pas un ne regrette son achat, pas un n’émet de critique fondamentale sur ce modèle très rare. Certes, il y a eu des soucis de jeunesse sur ce premier V12 moderne signé Mercedes-Benz, mais ils sont très circonscrits et totalement résolus depuis belle lurette, un peu comme la surchauffe du double allumage sur les Porsche 964 : cela a duré deux ans, il y a vingt ans, cela a été réglé en quelques mois et, des lustres plus tard, on en parle encore. C’est la même chose pour la 600 SL, née en 1992.

Lire la suite dans le numéro #46