Erhard Melcher est un original. Ce Rhénan immigré au pays des Souabes a débuté chez Daimler à la fin des années 1950. Motoriste de génie et fan de moto, il a offert à AMG ses plus belles pièces mécaniques.

Texte : Michel Tona – Photos: Archives Michel Tona, Daimler et Mercedes Benz Museum

ERHARD MELCHER / AMG

Il ne s’arrête jamais. Mais toujours à son rythme, alternant fulgurances mécaniques et balades dans les bois. À quatre-vingts bougies, Erhard Melcher vit toujours à Burgstall, village où il a cofondé AMG en 1967 avec Hans-Werner Aufrecht, son aîné de deux ans. Toujours entre deux bidouilles mécaniques ou affairé à entretenir des AMG classiques, il a créé il y a dix ans un petit musée où il entrepose les reliques des premières années. En 2017, année des cinquante ans d’AMG, il partage ses souvenirs avec un journal local. À propos de son passage chez Daimler, entre 1957 et 1967, il se souvient : « Aufrecht et moi nous sommes pris maintes fois le bec ! ». Le jeune ingénieur tient tête au maître de la salle des bancs d’essais de Daimler-Benz.

Lire la suite dans le numéro #47