Après avoir vu les Mercedes-Benz Grand Tourisme d’avant guerre dans notre précédent numéro, voici l’évolution de cet esprit GT au début la période moderne post-1945. Durant cinquante ans, jusqu’à l’an 2000, le côté Sport et Confort va laisser parfois plus de place au Glamour, cette attirance créée par la belle apparence.

Texte : Gilles Baillon – Photos: Daimler AG

Sport et confort : la période moderne – 2e partie

En 1945 ce sont les lignes de fabrication du modèle de base 170 V qui se trouvent les moins détruites des usines Daimler-Benz, ce qui permet alors de relancer de ce type W136 une production d’utilitaires dont le pays a besoin. Mais très vite, les études portent sur une voiture de luxe, marché bien connu de la marque. Ce sera la 300 W189, limousine de représentation qu’utiliseront chefs d’état et grands industriels, au moteur six cylindres de 3 litres qui servira de base à une voiture de course et à deux Grand Tourisme de la marque : la 300 SL Prototype qui gagne en 1952 quatre des cinq courses où elle est engagée, la même année les versions coupé, cabriolet et roadster des 300 S, et plus tard la divine 300 SL.

Lire la suite dans le numéro #47