Cette superbe réplique officielle de Mercedes 300 SEL « Red Pig » sera proposée le 5 février prochain lors de la vente aux enchères organisée à Paris par RM Sotheby’s.

Par Laurent Escoula

Red Pig

L’histoire débute en 1969, lorsque le préparateur AMG créa la sensation en présentant la Mercedes-Benz « Red Pig » (littéralement « cochon rouge »). À l’origine, cette voiture de compétition fut développée à partir du châssis d’une 300 SEL endommagée à l’intention d’un client privé.

Sur la base d'une 300 SEL

Afin de réaliser une véritable voiture de compétition, le préparateur d’Affalterbach équipa son modèle de portes en aluminium, procéda à l’élargissement de ses voies et le chaussa de pneumatiques plus larges. Côté mécanique, le moteur fut réalésé à 6.8 litres de cylindrée ce qui octroyait à la bête une puissance d’environ 420 chevaux.

La transformation orchestrée de mains de maître par AMG, de cette 300 SEL en machine de course , permit à ce « cochon rouge » de briller rapidement sur les circuits, et notamment lors de l’édition 1971 des 24 Heures de Spa-Francorchamps où il remporta sa catégorie et se classa 2e du classement général.

Des répliques fidèles à l'originale

Malheureusement, la Mercedes-Benz « Red Pig » originale fut détruite après avoir été utilisée pour le développement de pièces d’avion.
Mais quelques répliques assez fidèles ont été créées depuis, célébrant ainsi les débuts d’AMG.
C’est le cas de cet exemplaire, qui sera proposé lors de la vente aux enchères organisée par RM Sotheby’s le 5 février prochain.

Cette réplique, qui a commencé sa vie en tant que Mercedes 300 SEL 6.3 en 1969 (elle est dotée d’un bloc 6.3 litres et non 6.8 litres), a été réalisée par le spécialiste Mercedes Arthur Bechtel Classic Motors, basé à Böblingen, en Allemagne et elle n’affiche que 800 kilomètres au compteur.
Elle sera proposée à la vente sans prix de réserve.