CE SONT CELLES QUE JEAN-PIERRE MELVILLE OU HENRI VERNEUIL CHOISISSAIENT POUR LES VOYOUS CLASSIEUX DES FILMS NOIRS DES ANNÉES 1960, LES GABIN, VENTURA OU DELON. LES MERCEDES 108/109, LES CLASSE S D’ALORS, AVAIENT UNE ALLURE FOLLE. HERVÉ CHAUVIN RACONTE SES DEUX TROUVAILLES…

Texte : Hervé Chauvin – Photos : Patrick Stantina

D’un côté une 250 SE de 1967, de l’autre une 300 SEL 3.5 de 1971. Les deux représentent les types 108 et 109 à l’état brut puisqu’elles sont totalement dépourvues d’options. Plus incroyable encore, elles sont dans un état d’origine exceptionnel, ayant toujours été parfaitement et professionnellement entretenues tout au long de leur existence, sans trou ni absence.

Lire la suite dans le numéro #51